Accès Direct  Accès Direct  

actu1 2019



Depuis la publication du décret le 25 octobre 2019 au journal officiel, circuler en trottinette électrique (ou hoverboard, gyropode et autres engins de déplacement personnel motorisé) est soumis au code de la route.

Le texte, dont la partie centrale est entrée en vigueur depuis le 26 octobre, s’adresse aux usagers, aux collectivités territoriales et aux forces de l’ordre. Concrètement, quelles sont les règles ?

OÙ ET COMMENT CIRCULER ?

En agglomération, les conducteurs de trottinettes électriques ont l'obligation de circuler sur les bandes et pistes cyclables. En cas d’absence de pistes cyclables, ils peuvent circuler sur les routes où la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 50km/h. Il est interdit de circuler sur les trottoirs (135 euros d’amende en cas de non-respect). Le stationnement sur le trottoir est autorisé à condition de ne pas gêner la circulation des piétons. Hors agglomération, le conducteur peut uniquement circuler sur les pistes cyclables et les voies vertes. LE

CONDUCTEUR

Pour conduire une trottinette électrique, le conducteur doit être âgé de plus de 12 ans. Il est interdit d’emmener un passager (35 euros d’amende en cas de non-respect). Si le casque et les équipements rétro-réfléchissants ne sont pas obligatoires en agglomération, ils sont tout de même fortement recommandés. Les écouteurs audios ainsi que le téléphone portable tenu en main sont eux aussi interdits.

LA TROTTINETTE

L’engin de déplacement personnel motorisé ne doit pas dépasser les 25km/h. Si votre trottinette n’est pas bridée à 25km/h, vous risquez jusqu’à 1 500 euros d’amende. Elle doit être équipée de feux avant et arrière, de freins, de catadioptres et d’un avertisseur sonore.

L’ASSURANCE

Sachez aussi que la trottinette électrique est considérée comme un engin à moteur, donc, qu’elle soit immatriculée ou non, elle doit être assurée. Attention, la plupart des contrats multirisques habitation ne couvrent pas les dommages liés à l’utilisation d’une trottinette électrique au titre de la responsabilité civile. Pensez à vous renseigner auprès de votre assureur !

Article en relation : EN VÉLO OU EN TROTTINETTE : MA SÉCURITÉ, C’EST TOUT RÉFLÉCHI !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris