--> marcq-en-baroeul.org - Le Minorelle

Accès Direct  Accès Direct  


Ce bâtiment réhabilité, situé 25 rue Raymond Derain, se compose de trois espaces : un jardin d’hiver, inspiré du jardin Majorelle de Marrakech, une galerie d’exposition et un salon de thé.

Avec la réhabilitation du carré Saint-Joseph, désormais nommé Le Minorelle, la Ville a créé un nouveau lieu de culture et de loisirs, dont l’originalité repose sur le jardin d’hiver, havre de paix verdoyant en plein cœur de ville.


Le Minorelle

La transformation de cet espace participe à la dynamique de requalification du quartier du Bourg entamé par la Ville depuis plusieurs années, afin d’en faire un quartier attractif, culturel favorisant les rencontres entre toutes les générations, de la place du Général de Gaulle à la passerelle du Risban et Marcq Plaisance.

 

UN LIEU, TROIS ESPACES

Le jardin Le Minorelle

Ce jardin baigné de lumière, sous une grande verrière, est inspiré du Jardin Majorelle et de son bleu outremer situé à Marrakech.

Il permettra aux habitants de se détendre (parmi les plantes exotiques : palmiers, cactus…) et de profiter d’un temps de bien-être que procure ce lieu. Durant la saison hivernale, les habitants pourront flâner à l’abri du mauvais temps en profitant de l’ambiance méditerranéenne.

Des animations intergénérationnelles (jeux, petits concerts…) pourront y être organisées.

 

Le salon de thé Le Minorelle

Luminaires, céramique et couleurs confèrent à ce salon de thé une ambiance marocaine. Les visiteurs pourront s’y désaltérer et y déguster les différentes saveurs salées ou sucrées.

Ce salon de thé est tenu par Emilie et Raphaëlle Beauregard.

Horaire du salon de thé a partir du lundi 7 septembre :

  • Lundi : fermé
  • Mardi, mercredi, jeudi et vendredi : 12h à 19h
  • Samedi et dimanche : 11h à 18h

La galerie d’exposition Le Minorelle

Totalement réaménagée, la nouvelle galerie d’exposition mettra en lumière les œuvres d’artistes locaux ou métropolitains, qu’ils soient peintres, sculpteurs, photographes…

 

Horaires d’ouverture 

- Le jardin Minorelle et sa galerie d’exposition, ouverts du mardi au vendredi de 11h30 à 18h, le samedi et le dimanche de 10h à 18h.

- Le salon de thé Le Minorelle est ouvert les Mardi, mercredi, jeudi et vendredi : de 12h à 19h et le Samedi et dimanche : de 11h à 18h. à partir du 7 septembre

Le port du masque est obligatoire pour tous, dès 11 ans au Minorelle. 

 

FINANCEMENT

2,2 millions d’euros dont près de 1 million de subvention d’Etat

 

ACCESSIBILITE

1. Avenue Foch, puis prendre le chemin piétonnier qui descend jusqu’à la rue du Risban (2 min)

2. Parking rue de la Haute Loge, près de la Poste, puis prendre la passerelle Risban qui chevauche la Marque pour rejoindre Le Minorelle (3 min)

3. Parking rue De Lattre de Tassigny, sur le côté de l’Hôtel de Ville, puis emprunter la passerelle du Risban (6 min)
Accessible en vélo (arceaux à vélo côté jardin) et en transport en commun (depuis l’avenue Foch – ligne 16 ou Citadine 10)

 

UN PEU D’HISTOIRE

Bien avant de devenir un espace culturel, le bâtiment au 25 rue Raymond Derain a longtemps était une école. De 1902 à 1975, la cour retentissait des cris des enfants de l’école Saint-Joseph. Fermé en 1975, le bâtiment est racheté par la blanchisserie Mamousse (future société Elis), déjà présente dans la rue, qui y installe son siège informatique.

Quinze en plus tard, en septembre 1990, un incendie chez l’entreprise Elis provoque de nombreux dégâts. L’entreprise quitte alors la rue Derain pour s’installer rue Alfred Mongy.

En 1991, la Ville rachète le bâtiment et l’aménage pour y créer un lieu festif et culturel.

Au fil des ans, de 1994 à nos jours, s’y succèdent : un marché des artisans et antiquaires, le Marché de Noël des associations de jumelage, des concerts, et bien entendu des expositions. Le Musée des Télécom, aujourd’hui installé rue de Hurtevent, y a également été accueilli en 2007.

Dès 2018, de nouveaux travaux sont entrepris pour réinventer le lieu :
- l’ancienne cour est couverte d’une verrière pour créer un jardin d’hiver avec de grandes arches au style oriental,
- un salon de thé est aménagé
- la galerie d’exposition a bénéficié de tous les agencements d’un tel équipement
- la façade est conservée tout comme la statue de Saint-Joseph, posée en 1995, qui rappelle l’ancienne école.

Désormais, le Carré Saint-Joseph prend sa nouvelle identité et devient Le Minorelle. Afin d’y écrire une nouvelle histoire…