Accès Direct  Accès Direct  

circuits pano

Marcq-en-Barœul , Un Art de Vivre



Située au cœur de la Métropole Européenne de Lille, Marcq-en-Barœul s’est construite au fil du temps autour de ses quartiers qui en font sa diversité et son charme. Elle compte aujourd'hui 40 208 Marcquois(es).

bernard gerard




  Bernard GÉRARD
  Maire de Marcq-en-Barœul
  Vice-Président de la Métropole Européenne de Lille
  Conseiller régional

 

 

 

 

Bénéficiant d’un environnement d’exception (près d’un tiers de la ville est classé en zone naturelle et champêtre), Marcq-en-Barœul a su allier harmonieusement urbanisme et qualité du cadre de vie grâce à ses nombreux espaces verts, à ses quartiers aérés et à son patrimoine préservé.

Dynamique et entreprenante, la Ville dispose d’un tissu économique performant et le savoir-faire de ses nombreux commerçants et artisans permet, par leur proximité et leur réactivité, de répondre aux attentes de ses citoyens.

Cette vitalité se retrouve aussi dans la diversité des équipements offerts et dans l’étendue des services proposés, de la petite enfance au troisième âge. Confort de vie et convivialité, tels sont les atouts que Marcq-en-Barœul développe au profit de ses habitants, à l’image de sa devise : «Un art de vivre».

 

Téléchargez le plan de la Ville

Voir  le plan interactif

 

L'HISTOIRE DE LA VILLE

C’est à la rivière La Marque, qui traverse la ville, que Marcq-en-Baroeul doit ce nom que l’on retrouve jusque dans des textes du XIIe siècle. Bourg à vocation rurale, il se développe au fil des siècles autour de l'église Saint Vincent.

Surnommé "Jardin de Lille" au XVIIe siècle, l'actuelle rue Nationale (RN 17) permettait alors de relier Lille aux principales communes des Flandres.
Ce village de maraîchers et d’horticulteurs s’industrialise au XIXe siècle. S’y développent alors toutes sortes de commerces et d’activités : brasseries, tanneries, tissage de toile... Tout ce savoir-faire a grandement contribué au développement de la Ville et de sa force économique.
En 1909, le percement du "Grand Boulevard" par l'ingénieur Mongy permet de relier Marcq-en-Barœul à Lille, Roubaix et Tourcoing.
L'essor de la ville se poursuit avec le percement de l'avenue Foch (1929), du boulevard Clemenceau (1935), la construction de l'Hippodrome (1930) et de l'Hôtel de ville (1937).

 

Les industries électroniques et alimentaires sont venues conforter l'économie marcquoise, qui se distingue comme étant la patrie du Carambar. En effet, la légendaire petite barre de caramel est née à Marcq-en-Barœul en 1954 et y est depuis toujours fabriquée.

 

 

Nous utilisons des cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.